Zéro absolu – 01 – Premier acte

Dimanche 12 février 2006
Premier album de la série Zéro absolu, dessinée par Christophe Bec et mise en couleur par Homer Reyes à partir d'un scénario de Christophe Bec.
"Il m'a semblé voir ce plaisantin de Satan ouvrir les portes du royaume des ombres…" (Mikhaïl BOULGAKOV)

Zéro absolu - 01Résumé : Le lieutenant Chet Nowland, chef de l'expédition, connait des problèmes de discipline. Il est de fait que son équipe est constitué de têtes brûlées légèrement désabusées. Pour couronner le tout, il doit rendre compte à une civile qui les accompagne, Deborah Wesley, qui représente la compagnie propriétaire du complexe en question, et qui réduit sa marge de manoeuvre, d'autant qu'il a une liaison avec elle (ça ne simplifie pas la chose). Les problèmes commenceront réellement avec le premier décès, un crime que l'équipage tentera de faire passer pour un accident…


De la science-fiction, avec une histoire de base très classique. Ce qui complique tout c'est le scénario et l'évolution de l'intrigue. Attention, à ne pas lire quand on est fatigué parce qu'on est vite largué. Le découpage et certains choix graphiques sont surprenants et oppressant à souhaits.
A travers son dessin, Christophe Bec a réussi à developper un climat réaliste et glauque qui donne beaucoup d'intensité à l'histoire. Il est clair que la comparaison avec le premier opus d'Alien est inévitable tant l'ambiance est similaire.

Laisser un commentaire