Le sourire de Mona Lisa

Vendredi 2 juin 2006
L'université de Wellesley a eu pour étudiantes célèbres Hillary Clinton, Madeleine Albright, ancienne Secrétaire d'État pendant la présidence de Clinton, et l'actrice Ali MacGraw. Dans le cadre de sa préparation pour le rôle, Julia Roberts suivit des cours d'histoire de l'art à la New York University.

Le sourire de Mona LisaRésumé : Automne, 1953. Katherine Watson arrive pour enseigner dans la prestigieuse université féminine de Wellesley. Très vite, elle se heurte à une mentalité conservatrice où chacune attend plus d'un beau mariage que des études. Envers et contre tous, Katherine va encourager ses élèves à penser par ellesmêmes et à prendre leur destin en main…


Le film avec son scénario prévisible se laisse regarder sans déplaisir, mais il est nettement plus conventionnel que son héroïne. La mise en scène ne fait pas de vagues, coulant avec une élégance un peu insipide, surtout préoccupée de retrouver l'atmosphère des années 50. Mis en scène avec ce qu'il faut de mièvrerie gentille par Mike Newell, Le sourire de Mona Lisa ne quitte jamais les sentiers balisés de la rébellion bon genre.

Laisser un commentaire