Playboy à saisir (Failure to launch)

Dimanche 2 juillet 2006
Force est de constater qu'en Amérique, et en Europe d'ailleurs, les jeunes quittent le domicile parental de plus en plus tard. Le cinéaste Tom Dey a lu beaucoup d'articles à ce sujet avant de se lancer dans la réalisation de ce film. "Je me suis amusé à découvrir les néologismes que les sociologues ont inventés pour décrire ces "adulescents". L'étendue du phénomène m'a intrigué : chacun connaît au moins un jeune trentenaire qui s'accroche à son foyer d'origine et ne voudrait pour rien au monde le quitter."

Playboy à saisirRésumé : Il a (presque) toutes les qualités qui font rêver les femmes. Il est beau, viril, élégant, dynamique, intelligent, sportif, sympa et plein d'humour. Il aime la vie, il aime les gens, il aime ses copains, il aime ses parents…un peu trop même car à 35 ans, cet "adulescent" modèle n'a pas encore "décollé" et "rompu le cordon". Mais comment faire déguerpir gentiment un grand garçon qui commence à prendre de la place dans votre appartement ? En lui faisant la gueule ? En lui imposant des corvées ménagères? En le rançonnant ? En lui confisquant ses gadgets ? En le privant de dessert? En engageant la femme de ses rêves. Et c'est ainsi que Paula fait son entrée dans la vie de Tripp…


Sarah Jessica Parker est connue du grand public depuis le succès mondial, en 1998, de la série Sex & the City où l'actrice incarna pendant 6 saisons Carrie Bradshaw, une journaliste qui tient une chronique hebdomadaire spécialisée sur les relations amoureuses.

Si l'idée de départ est originale, le scénario reste convenu d'avance. Néanmoins cette comédie inoffensive se regarde sans déplaisir. Zooey Deschanel en co-locatrice bizarre de l'héroïne tire son épingle du jeu.

Laisser un commentaire