Breaking news

Mercredi 23 août 2006
Le réalisateur explique : "Breaking News est un film policier pur et dur, qui fait la part belle à l'action. (…) nous voulions intégrer des idées nouvelles dans un genre populaire qui est souvent traité de manière classique. (…) Comme les polices des autres pays, la police de Hong-Kong a appris les règles du jeu de la manipulation des médias. Elle les utilise pour communiquer plus efficacement par le biais de l'information télévisé en continu."

Breaking newsRésumé : Une équipe du journal télévisé retransmet en direct la fusillade qui oppose un bataillon de forces de police à cinq malfrats qui viennent de dévaliser une banque. La diffusion de la défaite humiliante des policiers porte un coup terrible à leur crédibilité. Alors qu'il mène une autre enquête dans un bâtiment vétuste, le détective Heng découvre par hasard le repère des cambrioleurs. Le chef du gang, Yuan, voit alors des milliers de policiers se rassembler autour de l'immeuble et se préparer à lancer l'assaut. Pour damer le pion aux médias sur leur propre terrain, l'inspecteur Rebecca décide de transformer cet assaut en véritable spectacle télévisé.


Un film coup de poing qui tient en haleine de la première à la dernière seconde. Une fusillade anthologique de huit minutes (sans une coupe) entre braqueurs et policiers qui renvoie celle de "Heat". Fidèle au principe que les films doivent privilégier les images aux dialogues, Johnny To nous livre une somptueuse leçon de mise en scène et de montage. To ne se contente pas d'aligner les morceaux de bravoure. Breaking News dénonce – de façon un brin schématique – la course au sensastionnel qui rythme désormais notre quotidien. La manipulation des médias est un thème d'actualité, il est jouissif de le voir traité avec cette virtuosité.

Laisser un commentaire