Le Barbier de Séville (BEAUMARCHAIS)

Dimanche 8 juillet 2007
Le Barbier de Séville ou la Précaution inutile est une comédie en quatre actes de Beaumarchais, jouée pour la première fois au Théâtre-Français le 23 février 1775.

Résumé : Le comte Almaviva est éperdument amoureux de Rosine, future femme d'un vieux docteur, Bartholo. Le comte suit les futurs époux jusqu'à Séville où il retrouve son ancien valet Figaro. Celui-ci est désormais barbier dans la maison du docteur. Les deux compères vont tenter d'unir le comte à la belle Rosine malgrès toutes les précautions prises par Bartholo… Le docteur tente par tout les moyens d'empêcher d'autres hommes d'approcher sa future épouse. Mais toutes ces précautions seront bien inutiles puisque le comte s'unira tout de même à Rosine.



Ce chef-d'œuvre de Beaumarchais reconnu par tous, constitue indéniablement une pièce maîtresse de la littérature française. Scènes de farce ou comique subtil, finesse et brio des dialogues, musique, jeux d'ombre et de lumière, dramaturgie ingénieuse, tout ici concourt au plaisir théâtral.

Mais on retiendra surtout que Figaro est le premier valet plus intelligent que son maître dans l'histoire de la littérature.

De plus, par l'intermédiaire de cet impertinent personnage, Beaumarchais fait passer son message et réalise une satire de la noblesse. Il défend aussi la condition des valets.

Le style de Beaumarchais est subtil, léger et agréable à lire. De l'esprit, de belles réparties, des situations rocambolesques, cette pièce de théatre est excellente et jubilatoire. Un grand classique de la littérature française.

Note : 4/5

Laisser un commentaire