La Petite aux tournesols (Noëlle CHÂTELET)

Mardi 4 septembre 2007
Née à Meudon le 16 octobre 1944, Noëlle Châtelet, romancière et essayiste, est également la soeur de l'ancien premier ministre Lionel Jospin. Après le bleu et le rouge, avec ce roman qui célèbre le jaune – le jaune des tournesols – Noëlle Châtelet clôt sa trilogie des couleurs où, à trois moments essentiels de sa vie, la femme est à la fois bouleversée et surprise par ses propres métamorphoses.

La Petite aux tournesolsRésumé : Un été. Une maison en Provence. L'odeur de lavande et de confitures. Mathilde, six ans, découvre un nouvel univers. Autour d'elle, des femmes : sa mère, une amie de celle-ci, également accompagnée de sa fille. Quant à son père, il téléphone… parfois.

C'est alors que surgit Rémi, sept ans, la tignasse en bataille et les jambes couleur pain d'épice. Et Mathilde va découvrir l'amour. Un amour fait de jeux, de rires, puis de baisers, puis de caresses… Un amour où la sensualité se découvre et s'émerveille. Un parcours initiatique où chaque instant est éblouissant comme le jaune des tournesols.

Noëlle Châtelet nous révèle les secrets de cet amour enfantin avec une délicatesse, une justesse de touche, une hardiesse aussi, qui ont fait le succès de La Dame en bleu et de La Femme coquelicot – précédents volets d'une "trilogie des couleurs" pleine de charme et de tendresse. (Source : Le Livre de Poche)

Conte philosophique et roman d'amour au sens noble du terme, La Petite aux tournesols transporte là où l'on n'est plus allé depuis longtemps, sur les genoux de maman, sur la balançoire, puis sous la tente ou derrière la piscine, quand, pour la première fois, le coeur et les sens ont fait ensemble le grand 8. Claire Fleury, Le Nouvel Observateur.



Ce roman raconte l'histoire d'une idylle, chaste et pure, comme le sont les amours d'enfants.

Mathilde fait l'expérience des premiers sentiments de femme, la jalousie, la peur, le désir… Avec Rémi, elle va découvrir l'amour, un amour aussi fort que celui que peuvent éprouver les grandes personnes, un amour fait d'attente, d'éblouissement, de jalousie, de doute, de plénitude, de déraison, de complicité.

Mathilde et Rémi s'aiment de cette manière ludique mais aussi absolue dont sont capables les très jeunes enfants. Pour eux, c'est l'éblouissement permanent et tous les rituels, tous les jeux sont autant d'occasions de découvertes du plaisir avec la complicité énigmatique des tournesols qui prennent une valeur symbolique.

Qui peut prétendre ne pas se retrouver dans ce court roman où l'on se dit des phrases définitives et où l'on se jure fidélité à la vie à la mort ?

Une histoire magnifique et pleine de fraîcheur où l'auteur y dépeint avec finesse et justesse les sentiments de deux enfants amoureux.

Note: 4/5

Laisser un commentaire