Bons Baisers de Bruges

Samedi 5 juillet 2008
Bons Baisers de Bruges est le premier long métrage du dramaturge irlandais Martin McDonagh. Il s’était auparavant distingué avec son film Six Shooter qui avait reçu l’Oscar 2006 du meilleur court-métrage.

Bons Baisers de BrugesTitre original : In Bruges

Résumé : Après un contrat qui a mal tourné à Londres, deux tueurs à gages reçoivent l’ordre d’aller se faire oublier quelque temps à Bruges.

Ray est rongé par son échec et déteste la ville, ses canaux, ses rues pavées et ses touristes. Ken, tout en gardant un oeil paternaliste sur son jeune collègue, se laisse gagner par le calme et la beauté de la cité.

Alors qu’ils attendent désespérément l’appel de leur employeur, leur séjour forcé les conduit à faire d’étranges rencontres avec des habitants, des touristes, un acteur américain nain tournant un film d’art et essai européen, des prostituées et une jeune femme qui pourrait bien cacher quelques secrets aussi sombres que les leurs…

Quand le patron finit par appeler et demande à l’un des tueurs d’abattre l’autre, les vacances se transforment en une course-poursuite surréaliste dans les rues de la ville…

Dans la lignée de Petits Meurtres Entre Amis et des meilleures comédies noires britanniques, Bons Baisers De Bruges nous retrace une course poursuite effrénée au travers de la cité belge, dans un univers digne de Tarantino ! 

Télécharger le dossier de presse (1,67 Mo) (Source : site officiel)



L’histoire est complexe et surréaliste. Le style complètement décalé. Les personnages sont fouillés et torturés. Les dialogues à couper au couteau cultivent l’humour noir et l’absurde.

Ce film est un véritable mélange de genre : comédie burlesque, film noir, mais aussi drame psychologique ou encore réflexion existentielle.

Une comédie noire atypique et rafraîchissante.

Laisser un commentaire