John Rambo

Samedi 26 juillet 2008
John Rambo est le quatrième volet de la célèbre saga mettant en vedette vétéran du Vietnam John Rambo, immortalisé par Sylvester Stallone, après Rambo (1982), Rambo II : la mission (1985) et Rambo III (1988). Pour cet ultime chapitre, à l’instar de Rocky Balboa, son autre saga de légende à laquelle il a donné un ultime souffle, Sylvester Stallone est de retour dans le rôle principal et officie comme réalisateur.

John RamboRésumé : John Rambo s’est retiré dans le nord de la Thaïlande, où il mène une existence simple dans les montagnes. Il pêche et capture des serpents venimeux pour les vendre, et se tient à l’écart de la guerre civile qui fait rage non loin de là, sur la frontière entre la Thaïlande et le Myanmar — l’ancienne Birmanie.
La violence du monde le rattrape lorsqu’un groupe de volontaires humanitaires mené par Sarah et Michael Bennett viennent le trouver pour qu’il les guide jusqu’à un camp de réfugiés auquel ils veulent apporter une aide médicale. Rambo finit par accepter et leur fait remonter le fleuve, jusqu’à l’autre côté de la frontière.
Deux semaines plus tard, le pasteur Arthur Marsh lui apprend que les volontaires ne sont pas revenus et que les ambassades refusent de l’aider à les retrouver. Ancien soldat d’élite américain, traumatisé par le Vietnam, Rambo sait mieux que personne ce qu’il faut faire dans ce genre de situation… (Source : site officiel)



Ce film propose des images d’une incroyable brutalité. Les scènes de combat sont d’une efficacité et d’une cruauté redoutable. Ca décapite, ça démembre à tout va… Le traitement de la violence et du sang versé est sec et très réaliste.

La mise en scène reste sommaire et les personnages assez caricaturaux. Le film se contente d’accumuler les clichés, ne réfléchit pas à la violence qu’il montre.

Stallone réussit pourtant à émouvoir. Ce film laisse un sentiment très étrange.
 

Laisser un commentaire