Les infiltrés

Les infiltrés

Les infiltrés

Les Infiltrés est l’adaptation hollywoodienne du thriller hongkongais Infernal affairs de 2002 d’Andrew Lau, qui connut un immense succès en Asie. Dans l’oeuvre originale, l’action se déroule à Hong-Kong, Tony Leung Chiu Wai jouant un policier infiltré dans les triades, alors qu’Andy Lau interprète un truand devenu policier. Martin Scorsese a transposé l’action de ce thriller dans la mafia irlandaise de Boston, Leonardo DiCaprio reprenant le rôle de Tony Leung Chiu Wai et Matt Damon celui d’Andy Lau.

Titre original : The Departed

Résumé : Boston de nos jours : une lutte sans merci oppose la police à la pègre irlandaise.

Pour mettre fin au règne du tout-puissant parrain Frank Costello (Jack Nicholson), la police infiltre son gang avec “un bleu” issu des bas quartiers, Billy Costigan (Leonardo DiCaprio).

Tandis que Billy s’efforce de gagner la confiance du malfrat vieillissant, Colin Sullivan (Matt Damon) entre dans la police au sein de l’Unité des Enquêtes Spéciales, chargée d’éliminer Costello. Mais Colin fonctionne en “sous-marin” et informe Costello des opérations qui se trament contre lui.

Risquant à tout moment d’être démasqués, Billy et Colin sont contraints de mener une double vie qui leur fait perdre leurs repères et leur identité.

Traquenards et contre-offensives s’enchaînent jusqu’au jour où chaque camp réalise qu’il héberge une taupe. Une course contre la montre s’engage entre les deux hommes avec un seul objectif : découvrir l’identité de l’autre sous peine d’y laisser sa peau… (Source : site officiel)

 


La mise en scène est parfaite, les personnages bien construits. Ce passionnant jeu de masques et de miroirs repose à la fois sur un suspense à couper le souffle et une psychologie toute en finesse. L’interprétation des acteurs est impeccable, surtout Jack Nicholson

Mais ceci reste le remake d’un polar asiatique hongkongais qui se suffisait à lui-même.

Laisser un commentaire