4 semaines…

Aujourd’hui, c’est ton jour prévu de ta naissance mais tu as déjà 4 semaines ;-).

Tu as hâte de nous voir et tu es sortie plutôt. Je me rappelle le 29 octobre, quand j’ai perdu des eaux, du coup, les larmes coulent sur mes yeux avec une angoisse totale. J’ai couru dans la maison 10 tours en me disant qu’il faut que je fasse quelques choses. Mais du coup, plus l’eau coule, plus je m’angoisse. Finalement, j’ai réussi à appeler SAMU et ton père tout en tremblant…

Je suis arrivée à la maternité et 5 heures après, à 16h44, tu as donné le premier cri de la vie. J’ai oublié totalement la douleur de l’accouchement, des contractions, de la piqure, de la péridurale… tout… Je n’ai que toi dans mes yeux et je n’ai entendu que ton petit cri tout doux, tout gentil… Tu pesais 2,680kg et mesurais 47cm avec Tf de 36cm.

Depuis ta naissance, la princesse prend tout le temps de tes parents. Née le 29 octobre, avec 2,680kg et 47cm, tu es un vrai petit navet comme papa t’appelle souvent. La personne la plus heureuse doit être papa. Papa profite toujours le maximum de temps pour être avec Julie…

Maintenant, maman a appris à t’habiller, à te regarder dormir, à rigoler quand tu tournes la tête sans cesse pour trouver le sein (avec papa bien sûr car papa s’inquiète plutôt car il trouve que tu es bête de ne pas trouver le sein qui est juste devant ton nez ;-)), à t’entendre pleurer car tu as faim et tu ne trouves pas le sein, à faire le bain pour toi, à t’admirer avec ton beau sourire, à plein de choses, quoi !!! Tu commences à manger, à prendre du poids et à m’assurer un peu…

Tu es une vrai petite chipie. Tu veux toujours dormir dans mes bras. Si je ne suis pas très patiente, je te pose tout de suite dans ton lit, tu vas pleurer et crier… Mais tu es un vrai ange, après chaque tétée, tu fais un beau sourire, comme si pour dire “j’ai bien mangé, je peux dormir maintenant”. Tu es si belle avec ce beau sourire, mais je n’arrivais pas encore à te prendre en photo. Le temps le plus agréable et le plus calme est quand tu es dans la baignoire, n’est ce pas ? Tu ne dis rien et ouvres grand tes yeux pour me regarder. Mais avant le bain et surtout après, tu cries comme la sonnette du train, tellement fort que je me traumatise avec ces cris…

Aujourd’hui, tu pèses 3,410kg. Bientôt papa peut te porter dans le porte ventral, il va être très content que tu sois contre lui comme ça 😉





Laisser un commentaire