En traversant le fleuve (collectif)

Jeudi 26 mars 2009
Recueil de nouvelles vietnamiennes contemporaines.

En traversant le fleuveRésumé : Il est une malédiction à laquelle personne n’échappe, l’impossibilité d’oublier. Le langage n’est pas un héritage dont on peut se débarasser, il se grave dans la chair, il structure le cerveau, il colore le regard, il infléchit la voix.
Ces voix du souvenir, nous les retrouvons dans ce recueil de nouvelles d’écrivains vietnamiens viant au Viêt Nam, aux Etats Unis, en france et en Australie.La diversité des thèmes, des tons, des voix, illustrent la variété des situations et la variété des voies de l’impossible oubli.
Qu’on prenne de la distance vis-à-vis d’un passé sans avenir au prix d’un rire douloureux, qu’on se perde dans la fascination de la chair, dans l’obsession de la folie, qu’on plonge à corps perdu dans l’indifférence d’une réalité incompréhensile, ou qu’on laisse béante l’impossiblité de dire le passé. chacun à sa manière, ces écrivains ont entrouvert une fenêtre sur ces tentatives de ressussciter aujourd’hui une littérature pleine de promesses d’avenir. (Source : Picquier)


Ce recueil nous plonge dans un univers de rapports sociaux et de comportements parfois difficiles à appréhender pour des esprits occidentaux.

  • Les voies de l’oubli – Phan Huy Duong
  • Il était une fois – Nguyên Quang Lâp
  • Une vieille histoire – Trân Thùy Mai
  • Tony D. le G.I. – Lê Minh Khuê
  • Pluie – Phan Thi Vàang Anh
  • La danse de l’enfer – Vo Thi Hao
  • Quelle chance – Mai Nguyên
  • Un matin entre les tombes – Trän Vu
  • Une fleur pour un long voyage – Dô Kh.
  • A l’orée de la plaine – Kahn Truong
  • Derrière la bananeraie – Ngoc Khôi
  • En traversant le fleuve – Tich Biên

Laisser un commentaire