Watchmen – Les Gardiens

Vendredi 17 juillet 2009
Watchmen est adapté d’une BD culte en douze volets d’Alan Moore et Dave Gibbons. Publié entre septembre 1986 et octobre 1987 par DC Comics (à raison d’un chapitre par mois, soit douze chapitres), Watchmen est considéré comme la Joconde des comic-books. Signée Alan Moore (au texte) et Dave Gibbons (au dessin), cette oeuvre-fleuve reste à ce jour le seul roman graphique à avoir été cité par le Time parmi les “100 meilleurs romans en langue anglaise depuis 1923”.

WatchmenTitre original : Watchmen

Résumé : Aventure à la fois complexe et mystérieuse sur plusieurs niveaux, “Watchmen – Les Gardiens” – se passe dans une Amérique alternative de 1985 où les super héros masqués font partie de la vie quotidienne et où l’Horloge de l’Apocalypse – symbole de la tension entre les Etats-Unis et l’Union Soviétique – indique en permanence minuit moins cinq. Lorsque l’un de ses anciens collègues est assassiné, Rorschach, un justicier masqué fatigué mais néanmoins déterminé, va découvrir un complot qui menace de tuer et de discréditer tous les super héros du passé et du présent. Alors qu’il reprend contact avec son ancienne légion de justiciers – un groupe hétéroclite de super héros retraités, seul l’un d’entre eux possède de véritables pouvoirs – Rorschach entrevoit un complot inquiétant et de grande envergure lié à leur passé commun et qui aura des conséquences catastrophiques pour le futur. Leur mission est de protéger l’humanité… mais qui veille sur ces gardiens ? (Source : site officiel)



Tour à tour excitant, terrifiant et bouleversant, son film se révèle captivant. Fresque cérébrale où des super héros désaxés sont emblématiques d’un pays en pleine décadence.

Les scènes d’action sont réduites au minimum. Les effets spéciaux sont impeccables et servent le scénario.

Par sa démesure, sa complexité, sa violence, ce film pose ces paradoxes et ces fractures avec une incroyable énergie. Sombre mais coloré, violent mais émouvant.

Un film à la fois intelligent, flamboyant, drôle, émouvant et d’une beauté rare. A voir assurément.

Laisser un commentaire