29 août 2010 : La rentrée à 22 mois

     Poids de Julie : 11,200   kg.

     Taille de Julie : 86 cm

     Tour de tête : 49

 

Un mois de vacances, un mois de repos pour bien préparer la rentrée. Du 6 août au 12 août 2010, on est parti en vacances à Périgord dans un vrai trou de la campagne à la ferme de Laupilière. J’ai l’occasion donc de voir les animaux en vrai chair, pas seulement dans les images des livres… Et finalement, ces vrais là bougent qui me font peur: des chiens, des vaches (des veaux). Pareil pour l’eau dans un grand trou. Ce n’est pas ma petite baignoire comme d’habitue. Du coup, j’ai peur aussi de la piscine, je descends à peine 2 marches dans l’eau pour l’histoire de me tremper les pieds, et c’est tout !!!!… Du gaspillage des couches de natation !!!!lol. J’adore jouer avec mes cousins, un vrai bonheur de pouvoir dessiner avec Camille, d’être portée par elle, courir et rigoler avec Léonard. Mais quand ils jouent avec moi, ça va, pas de questions qu’ils jouent avec mon papa, suis jalouse moi !!! il faut qu’il soit disponible pour être mon « papaàmoi » !. Impossible de compter maintenant les mots que je parle. Quelques exemples :je le vois, lapin, viens, mermer( merci), te plait, pardon (le 8/8/2010), chipie, coquine, du lait, de l’eau, chaussures, chaussettes, au parc, papa il est là, tiens, donne, réveille, moins vite…. Vous voyez, je commence à dire des petites phrases simples… ça va venir bientôt pour tenir une conservation professionnelles J

J’enchaîne après une semaine de vacances avec le retour au boulot des parents. Donc, je reste détachée de mes parents pendant quelques jours. D’abord, chez mes grands-parents puis 3 vraies longues journées chez ma tata. Et oui, j’ai plein de jouets pour moi toute seule la bas car mes cousins sont partis à Strasbourg avec leur papa. Du coup, suis le centre du monde avec tata. Et j’ai apris des mots vietnamiens avec tata. Il parait que plus avec maman !!! Du coup, mon vocabulaire vietnamien est avec : « xinh », « tu tu », « appuie », « cam », « thui qua » (avec maman ce mot), ô tô, … Mais je suis contente quand même de retrouver maman après 3 jours. J’ai rigolé comme un phoque de la retrouver me chercher… dommage que papa était malade ces 3 jours là pour ne pas pouvoir partager cette joie.

Puis la dernière semaine d’août arrive. La rentrée arrive. Je commence une adaptation à une nouvelle école. Cette année, je serai gardée au jardin maternel qui est un peu loin  au 31 rue du retrait, derrière la mairie. Encore des bouleversements mais en espérant que c’est plus souple comme d’emploi du temps avec tout le monde. En plus, après avoir réfléchi de la proposition de son employeur d’augmenter du temps de travail, maman a refusé en espérant de pouvoir avoir un peu plus de temps avec moi, avant que la vraie école commence !!! On verra bien dans l’année. Pour l’instant, je commence à m’adapter à un nouvel environnement, à de nouveaux rythmes de ma journée, à des nouveaux visages…

Laisser un commentaire