Poids de Julie : 9,7   kg.

     Taille de Julie : 82 cm

     Tour de tête : 45 cm

Je marche, je cours, je ris, je fais tout ce qui est permis et ce ne l’est pas.

Je commence à acquérir la marche d’un canard !!! Ce mois-ci, à part la rhino qui persiste toujours, on croise les doigts que ça continue, je ne suis pas trop malade. Par contre, à part une dent qui a déjà commencé de sortir depuis le mois dernier, les 2 autres copines en haut me dérangent beaucoup. Du coup, je dérange mes parents les nuits, avec des danses, des pleurs et jeux d’ordre de 2h au 5h du matin. Et avec les courses de maman avec ses entretiens, c’est super pour mes parents les nuitsJ. Mais bon, il faut vivre avec !!! Car de toute façon, la vie de nous 3 va bientôt changer, je vais être gardée par une nounou avec une copine le matin, donc moins des caprices que ces derniers temps, j’en abuse un peu.

Pour les mots, on a l’impression que je parle « pourquoi », «c’est « ça », « chuôi ». Et je fais très bien des cris des animaux. Par exemple quand maman dicte « je suis un coq, quelque soit l’époque, je chante à merveille ». Moi, je chante « cococococo ». Si maman dit « je suis un cochon, autant que nous le sachions, j’aime le gadou, et toi pas du tout ». Je fais « crou crou » avec la bouche et le nez. Et puis, je fais le puzzle, je fais muhhhhhhhhhhhhhh comme la vache, meoooo comme le chat…..

Je deviens de plus en plus autonome, je commence à manger mon dessert en général toute seule. J’aide maman à mettre le gel lavant quand elle me lave. Je sais monter l’escalier toute seule. Je mets l’écharpe autour de mon cou et me regarde dans le miroir pour vérifier si c’est bien mise. Je prends le maquillage de maman et fais des fars à joues très jolis.

Mon nouveau jeu est de trimballer n’importe où ma chaise pour que je me repose en m’asseyant dessus sur la route (dans la maison bien sûr).

Une autre misère, c’est que je dois boire maintenant du lait sans protéines de vaches.Oh oui, ce lait qui est très infect et très cher. Et puis les fromages, les yaourts… interdit. très drôle ma vie dès petite!!!!

 

     Poids de Julie : 9,540  kg

     Taille de Julie : 81 cm

Ce mois ci, je commence mes 15 mois par la rhino suivi d’une gastro grave. Pas trop drôle de me voir avec 40°C de fièvre, la peau toute paumée. Le résultat est que j’ai perdu beaucoup de poids. Le vilain rota virus me fatigue sans cesse.

Si non, une très bonne nouvelle est que je commence à marcher pour de vrai. Même si que le problème de gastro me ralentit un peu dans la marche. Oui, suis un peu fatiguée et j’ai fait une pause de ne pas du tout marcher dans cette triste semaine. Et maintenant, je continue mon apprentissage, bien à mon rythme, lent mais sur ;-).

On a appris par hasard qu’à mon halte garderie que je fréquente, il y a aussi un copain dans ma classe qui s’est cassé la jambe. On ne sait vraiment pas quoi penser et quoi faire.  Même si que je suis très contente chaque fois d’aller à la halte maintenant.

Mon rythme de vie ces derniers temps est totalement bouleversé. Je dors moins qu’avant, je me réveille des fois la nuit (peut-être à cause de ma 5e maie de dent qui est entrain de pousser ?). En tout cas, je me réveille la nuit pour faire la fête ou pour pleurer tellement que le voisin en bas est monté chez nous ;-).

Je continue à jouer avec plus des précisions. Je mets le puzzle des animaux ; Et à chaque pièce de puzzle, je fais en même temps le bruit de l’animal correspondant. Je sais tourner des pièces des triangles, des ronds, des carré, des rectangles pour les mettre dans le bon « trou ». Je sais distinguer évidement les objets pour leur utilité : l’écharpe est pour autour du cou, le chapeau pour couvrir la tête, le peigne pour peigner, le coton tige pour nettoyer les oreilles, les mouchoirs pour moucher (et je mouche très bien), le stylo pour écrire, le sopalin pour nettoyer la table, ….. Plein de choses ; Mon jeu préféré est d’ouvrir les placards, de les vider et de les remplir, oui, ça « amuse » aussi maman !!!! Et je suis de plus en plus passionnée par les livres et la musique. Que deviens-je ???? hahha

On va préparer pour entrer au Vietnam un mois mais ce mois-ci on va avoir peut–être une très mauvaise nouvelle. C’est sur que ça ne m’influence pas mais peut être je ne pourrais jamais connaitre le visage de mon arrière grande mère… Et ça, ça fait penser à plusieurs choses à maman et à mes grands-parents pour la distance ineffaçable de 10000 km…

 

     Poids de Julie : 9,90.

     Taille de Julie : 78 cm

     Tour crânien : 47cm

     Tour de poitrine : 47cm

Pour parler de mes changements de ces deux derniers mois

Mon plâtre est enfin retiré le jeudi 17 décembre. A première vue, j’étais super étonnée de revoir mon pied tout fripé, tout moche à cause du plâtre mais je m’habitue très vite dès le lendemain. J’en suis contente d’en débarrasser.  Oui, sans plâtre, je peux faire plein de choses. Je refais ma « conduite accompagnée » avec le pousseur, je remonte sur mon fauteuil, sur le canapé, je danse avec mes deux pieds, je peux mettre dans la bouche mon pied gauche en mangeant…

Plus je grandis, plus je deviens « sage », j’aide beaucoup maman dans des tâches ménagères, hihi. J’aime bien imiter maman à nettoyer la table. Donne-moi un sopalin et puis je vais nettoyer. Mais ne vous étonnez pas qu’après, je mets tout de suite mes traces des doigts. Parlons des imitations, j’imite tout ce qu’ils font les gens autour de moi. J’imite papa de faire les altères pour faires des scènes « aérobic » bébé avec … ma tétine de dentition ;-). J’imite maman de s’habiller, je mets mes chaussettes, mes chaussures et up, je suis prête pour sortir. J’imite maman à chanter mes chansons préférées avec des vraies rythmes. J’imite à téléphoner, avec mes blablabla à moi. J’imite à lire mon livre à haute voix pour les autres. J’imite à changer des chaînes de télés avec la télécommande….

Maintenant, je sais encastrer ou d’empiler les cubes de mes jeux. Je sais commander presque tous les boutons sur mes jouets. Mais je sais distinguer maintenant plutôt les ronds, les cubes et bientôt les triangles. J’adore à écrire et à dessiner avec un crayon gras. Je sais fouiller le portefeuille de maman.

Mon vocabulaires sont enrichis par les mots « caca »(oui mais c’est vrai), « encore »,  « pico » (pour faire picoti, picota avec maman), «coucou », « miam miam ». Je comprends quand mes parents me disent « au revoir » (je mets la main en haut pour l’exprimer), « bisous » (je mets la main sur ma bouche et je lâche pour donner un bisou du vent), « manger » , « bonne nuit ». Je reconnais aussi les sons des animaux et des objets. Dans la rue, un pompier passe, je fais « uhuhuhuuhuh », quand j’entends la pub des éléphants des essuies-touts Okay, je monte mon bras pour faire la trompe de l’éléphant. Quand je vois mon singe dans mon livre sonore parle, je fais aussi khekhec et je gratte sous les aisselles…. En tout cas, on s’ennuie pas de rester avec moi. Maman dit que c’est l’âge le plus intéressant et le plus mignon que je suis entrain de passer.

Enfin, bonne année à tout le monde.

Ce mois-ci, pas de mesures à cause de mon foutu plâtre. Oui, mais j’ai plein de choses à raconter, bah enfin pour ceux qui veulent écouter…

Ce mois-ci, pas de mesures à cause de mon foutu plâtre. Oui, mais j’ai plein de choses à raconter, bah enfin pour ceux qui veulent écouter…

D’abord, il faut parler de ma malchance totale. Oui, j’ai cassé mes deux os à la cheville du pied gauche, pour bien entamer mon 13e mois. Et pour rater mon anniversaire. Cela devrait être dû à la halte garderie mais comme ils n’ont rien signalé, donc la cause de ma facture reste toujours mystérieuse… Bref, j’ai passé 4 jours très mal dormi avec maman à Trousseau. Je déteste mon plâtre. Mais depuis que je rentre à la maison, je me débrouille très bien avec, tellement qu’il devient super usé au talon et au genou. En tout cas, le plâtre m’empêche à marcher à deux pâtes mais ne m’empêche pas à bondir sur le canapé, à monter à l’escalier, à faire des cascades dans le lit, à faire la pompe…et surtout à me faire plaindre.

Aujourd’hui après 5 semaines avec le plâtre classique, le médecin (qui s’appelle Julie aussi d’ailleurs) a décidé de l’enlever pour… remettre un nouveau, plus beau, moins usé, moins usé, moins long mais super dur. Je n’arrive pas à m’endormir comme les premiers jours avec l’ancien. Déjà, ces derniers temps, je dors très peu, et je me réveille pas mal dans la nuit… Bon, il faut tenir encore 2 semaines et je vais courir, promis sans facture !!!

Ce mois ci, pour les activités « moins casse cou », j’apprends à dire des mots nouveaux « regarde », « caca », « au revoir », « petit », «  « encore », .

Je commence à me peigner moi-même, de me regarder dans le miroir pour voir les 2 couettes que maman fait sur ma têtes. J’aime bien aussi de mettre n’importe quel matière un peu long autour du cou, pour faire comme si je mets la cravate come papa. Ce jeu super dangereux fait peur à maman.

Je maitrise bien maintenant le jeux cache-cache. Je fais bravo quand on me dit « c’est bien ». Je mets le doigt sur l’autre main quand on veut chanter « picoti, picota ». Je tourne mes deux main ou danse dès qu’une musique se lance.

Avec mes jouets, je sais faire des encastrements, mais il ne faut pas me demander de trop, je mets juste les cylindre dans sa bonne trou, si non, les autres  formes, je ne suis pas trop patiente pour apprendre avec maman à le faire. Et le jeu de pyramide, je commence à mettre en bon ordre.

 

 

pkoi il n’y a plus de barre d’outils???????????????????????????????????????????

– Poids de Julie : 9,040.
– Taille de Julie : 76 cm
– Tour crânien : 47cm
– Tour de poitrine : 47cm

J’étais enceinte de toi pendant 8 mois. Depuis le premier jour, j’avais des nausées et des vomissements jusqu’à la fin de ma grossesse. Ce jour là d’il y a un an, quand mes eaux sont perdues, je m’inquiétais tellement de me trembler, de ne plus parler au téléphone avec les urgences. Quand tu était réellement sur mon ventre, je me suis rendue compte que je t’ai accouchée, et la douleur de ta grande mère pour m’avoir.
Tu es restée seulement 10 minutes sur mon ventre, devant les yeux en larmes de papa, et ensuite c’est moi qui étais en larmes toute seule dans la salle d’accouchement car tu es partie pour la réanimation. Là, mon cœur est serré, j’ai compris que je suis devenue maman et que ta présence est trop importante. J’ai compris que je pourrais t’avoir mais aussi pouvoir te perdre. Tout est une réalité triste. Je n’ai jamais eu une sensation aussi bizarre, j’ai compris que tu es une chair de ma chair, de mon corps. Je sais que je vais t’aimer pour la vie…
Je t’aime quand tu papotes des blablas bla que je ne comprends pas. Je t’aime quand tu es motivée et excitée de sortir pour aller à la halte garderie, mais quand je viens te chercher, tu pleures comme si que je t’abandonne et tu dors tout de suite quand tu es dans la poussette. Je t’aime quand tu me montres des petites mains pour réclamer mes bisous. Je t’aime aussi quand tu es fatiguée, et tu mets la tête contre mon épaule pour dormir. Je t’aime quand tu me donnes des petits objets que tu ramasses. Je t’aime même si tu es énervée, tombes par terre pour pleurer et hurler. Je n’ai jamais aimé quelqu’un aussi fort que toi.
Je t’aime aussi quand tu étais malade, quand tu as des boutons tout rouge partout su le visage. Je t’aime quand tu traines tes doudous et marches à 4 pattes avec ton doudou trainé par terre. Je t’aime quand tu marches tes premiers pas avec le pousseur en craint de joie.
Je t’aime simplement parce que tu m’apprends beaucoup de choses avec ta présence dans notre vie, et par cette présence, tu m’as donnée une vie moins monotone, pleine des expériences, à la fois triste et intéressante. Je suis heureuse de découvrir que je deviens plus mûre, plus femme, plus tolérante… Pour tout ce que tu m’as remplie de ma vie, je veux te dire merci ma fille pour ton un an.
Très heureux anniversaire qui vont suivre par les autres plus heureux.

Le temps passe trop vite, c’est la seule chose que je peux dire avec mes parents. Il me reste seulement 1 mois tout rond, 30 jours pour pouvoir souffler ma première bougie.

Papa attend avec impatience cet article car il n’arrive pas à comprendre ce que maman foud dans la journée, hehehe. Mais bon, un peu de mes nouvelles, ça ne fait pas de mal.

J’ai une belle dent qui pousse depuis le mois dernier et aussi deux autres qui sont sorties : dont 2 incisives bas et une incisive haut droite. Cela me rend plus belle quand je souris. Mais apparemment, j’ai un peu plus mal pour cette fois. La vilaine dent me gratte quand même et me fait d’envie grave de mordre tout, tout, avec la rage. Pour grandir, ce n’est pas facile non plus !!!

Aujourd’hui, pour la première fois depuis 1 mois, je ne pleure pas à la halte garderie. Je fais un beau sourire et un sympa « au revoir » par la main pour maman, qui soucie tout le temps quand elle me quitte. Bon, finalement, je peux m’amuser dans un lieu différent que chez moi et maman va venir me chercher après seulement 3h30, ce n’est pas si long. Mais depuis que je quitte maman pour 3 demi journées/semaine, je me dérègle totalement, je ne fais plus de sieste. Je suis un peu énervée et fatiguée après. J’espère que j’arriverai à dormir dans un autre lit avec le temps.

Si non, j’ai encore des choses à vous raconter. Je commence à marcher avec appui sur le mur, sur la nouvelle poussette rouge pour poupon que maman vient de m’acheter. Je sais m’asseoir prudemment pour ne pas me faire mal en tombant derrière. Je sais dire « au revoir » ou  « bonjour » à manière très bébé. Je sais applaudir quand maman chante ou quand quelqu’un fait des choses de bien. J’aime bien danser dès qu’une musique se lance. Je sais appuyer sur le tout petit bouton dans mes collections imagiers sonores pour faire parler le bébé, le singe, l’éléphant… Je sais sonner à la porte quand on rentre à la maison pour que la porte s’ouvre. En tout cas, je comprends le « cause-effet ».

Pour enrichir mes « bla bla », je dis, « encore », papa, mama, me, bà, tata, dada, lala, up là… bien sur avec le rythme très soutenu que maman m’apprend.

Je sais ouvrir bien la bouche pour brosser mes 2 mignonnes dents. Je sais me faire bonjour et bisou dans le miroir. Je sais étendre le pied pour qu’on me mette les chaussettes et chaussures.

Je sais déchirer tout le décor de maman dans ma chambre. Je sais ouvrir tout le placard pour les vider. Bref, je découvre plein de nouvelles choses qui ne sont pas forcément bonnes pour moi, hihi.

Et voilà, un peu de résumé pour ce mois ci. A très bientôt.

 

Je veux bien me publier ma belle photo à la plage avec mes parents mais l’Internet ne fonctionne pas depuis mes 10 mois.

     Poids de Julie : 8,480.

     Taille de Julie : 74 cm

     Tour crânien : 45cm

     Tour de poitrine : 45cm


Pour parler de mes changements, il y en a pas mal.

Ce mois-ci, ce qui marque est mon premier voyage. Oui, je suis partie de ma maison, de mon environnement habituel pour 15 jours. Les 5 premiers jours, je passe les vacances avec mon cousin Léonard, mon parrain, ma tata et bien sûr mes parents à Surgères, Rochefort, la Rochelle. Puis pendant 10 jours, en Bretagne. Pendant ce temps, j’ai fait beaucoup de choses, je passe de ramper à marcher pour de vrai en 4 pattes. Je grimpe sur tout ce qui en hauteur pour me mettre debout, je  marche horizontalement comme un crabe en grimpant sur ces supports. Je lève mon bras et ma main pour dire bonjour, au revoir, même avec moi-même dans le miroir. Je me fais des bisous et aussi à maman. Je danse en entendant une musique. J’exprimer ma joie quand papa rentre du travail. Je sais dire papa, mama, tata, encore, up là…

J’ai aussi une nouvelle tête car maman m’a coupé les cheveux qui poussent tellement vite devant mon front.

Et ça c’est ma première dent qui vient de pousser que papa n’arrive pas à voir, hichic…

Cela fait déjà 2 mois que je ne suis pas apparue sur le site. Le temps bouge en même temps que je bouge. Plus je bouge, moins je dors, moins maman a le temps pour s’amuser…

     Poids de Julie : 8,120.

     Taille de Julie : 72 cm

     Tour crânien : 44cm

     Tour de poitrine : 45cm

Pour parler de mes changements, il y en a plein.

Pendant ces deux mois, j’ai réussi à passer le cap de temps où j’avais peur des étrangers, je pleurais à chaque fois que je vois quelqu’un d’autre que mes parents, un peu moins pour les hommes. Hihi je suis une coquine oui… Maintenant, je fais  plein de beaux sourires avec tout le monde, sauf des vraiment très moches ;-(, je n’y peux rien, ça me fait peur, ces fantômes… .

Je commence à me faire une star chaque fois que je suis prise en photo. Attendez, je prépare, je souris et bon c’est prête… Et fais mois voir la photo, oh, elle est moche, on recommence 😉

Je me retourne et gigote dans tous les sens, du dos au ventre, du ventre au dos, je m’allonge depuis une position assise, un peu difficilement mais j’y arrive. JE rampe pour reculer ou pour avancer pour attraper un objet ou pour pousser le ballon par les pieds.

Je sais jouer à la puzzle des animaux, je place par exemple la vache, elle fait « muhhhhhh ». Cela m’amuse beaucoup mais il ne fait pas trop me demander car les animaux ont des formes un peu difficile à encastrer.

J’ai passé un certain temps pour subir des douleurs des maux de dents mais finalement, mes dents ne sont pas encore sorties, et je suis encore toute jeune jolie avec mes sourires comme des vieux qui ont perdu tous leurs dents… Bref, ce n’est pas trop grave, je prends mon temps pour les dents…

Je deviens un peu chipie ces derniers temps. Je me réveille toutes les nuits, j’ai besoin  qu’on me réconforte mais du coup, mes parents deviennent épuisés.

J’attrape bien les objets avec mes doigts, je prends et je mets derrière ou jette par terre. Il n’y a pas de problème, maman est là pour ramasser.

Pour mes 9 mois, j’ai une visite d’ophtalmologiste en plus de mon vaccin ROR pour rubéole, oreillons et rougeole car je me prépare pour ma rentrée à la halte-garderie au 31 août. Et j’ai hérité de maman l’astigmate hichic

Mon jeu préféré est de me fais pomper, oui, je pompe pour parler, pour chanter, pour reculer…