Bridget Jones : l'âge de raison

Bridget Jones : l’âge de raison

Un mec parfait.
Une vie rêvée.

Et vous pensez que ça lui suffit ?!

Deuxième épisode des aventures de la célèbre trentenaire en quête d’amour Bridget Jones : l’âge de raison est une nouvelle fois adapté du best-seller éponyme d’Helen Fielding. Dans cette suite pleine de rebondissements, Renée Zellweger reprend son costume de célibattante (qui lui a valu un nomination au Oscar en 2001), à ses côtés on retrouve également Hugh Grant et Colin Firth.

Titre original : Bridget Jones: The Edge of Reason

Résumé : Bridget Jones a enfin trouvé l’amour. Elle vit une passion idéale avec le séduisant Mark Darcy. Pourtant, l’apparente dévotion de celui-ci ne suffit pas à calmer les angoisses chroniques de la jeune femme. D’abord, il y a Rebecca, cette bombe abominablement jeune et horriblement séduisante, qui rôde. Et puis, il y a également l’ancien patron de Bridget, Daniel, toujours aussi honteusement irrésistible. Ajoutez à cela sa carrière de journaliste à mener aux quatre coins du globe sans oublier les conseils douteux de ses proches et vous avez une idée de l’ampleur de la catastrophe qui s’annonce. Pour sauver le bonheur qu’elle n’a même pas encore réussi à se construire, Bridget va devoir affronter le monde entier… en commençant par elle-même ! (Source : AlloCiné)

Un Mariage trop parfait

Un Mariage trop parfait

Un mariage trop parfait est une comédie romantique américaine réalisée par Adam Shankman et sortie en 2001.

Titre original : The Wedding Planner

Résumé : Célibataire, Mary organise les cérémonies de mariage des autres. Un jour, en traversant la rue, le talon d’une de ses chaussures reste coincé dans une grille d’égout, au moment où un camion-benne dévale à toute vitesse dans sa direction. Un homme séduisant la sauve in extremis d’une mort certaine. Ce dernier se nomme Peter et exerce la profession de médecin.Une fois rétablie, Mary est prise de court par Penny qui organise un rendez-vous avec Steve lors d’une soirée en plein air. Pour la première fois depuis des années, Mary se surprend à aimer la compagnie d’une personne de sexe opposé. Elle croit enfin avoir trouvé l’homme idéal. Le lendemain, Mary est engagée pour organiser les préparatifs d’un mariage en grande pompe pour Fran Donolly, une fille riche et capricieuse. Mais le futur époux s’avère être Peter… (Source : AlloCiné)

Lundi 14 février 2005 – UGC Lyon-Bastille
Closer est l’adaptation cinématographique d’une pièce de théâtre du dramaturge anglais Patrick Marber. D’abord jouée avec succès sur les scènes londoniennes et deux ans plus tard à Broadway, elle fut récompensée par le New York Critics Award de la meilleure pièce étrangère.

CloserRésumé : Larry, médecin, aime Anna, photographe, qui le trompe avec Dan. Alice, stripteaseuse, aime Dan, écrivain et manipulateur, mais le trompe quand même avec Larry. A un niveau extrême, ces deux couples jouent le jeu pervers de la séduction et du désir. Alternant manipulations et trahisons, ils entament un diabolique chassé-croisé amoureux dont personne ne sortira indemne…


Un vaudeville très cruel, qui ne peut laisser indifférent. Les personnages sont méchamment humains. Ces jeux de masque du désir et de l’amour, du sexe et du coeur, de la trahison et de la jalousie, ne manquent pas de justesse, dans leur amertume et leur cruauté.

La mise en scène est très particulière. Le réalisateur Mike Nichols use d’ellipses qui construisent une ambiance mélancolique. Les dialogues sont parfois assez crus. Mais ils décortiquent avec une précision chirurgicale les méandres des relations amoureuses, avec une telle fidélité qu’on ne peut que s’y reconnaître et en être bouleversé.

Collatéral

Collatéral

Vendredi 1er octobre 2004 – UGC Lyon-Bastille
Le dernier film de Michael Mann avec Tom Cruise. L’idée du script est tirée d’une expérience personnelle du scénariste Stuart Beattie (“Pirates des Caraïbes”, “Dérapage”…) qui confie : “Un jour, à la sortie d’un aéroport, je suis monté dans un taxi et ai commencé à discuter avec le chauffeur. À la fin de la course, alors que nous bavardions comme deux vieux amis, il m’est soudain apparu que cet homme ne savait, en fait, rien de moi.”

Résumé : Max est taxi de nuit à Los Angeles. Un soir, il se lie d’amitié avec une dénommée Annie Farrell, une belle femme procureur montée à l’arrière de son véhicule. Quelques minutes plus tard, c’est au tour d’un homme prénommé Vincent de monter dans le taxi. Un businessman, selon toute apparence, avec un emploi du temps chargé. Max accepte de lui louer ses services jusqu’au petit matin, en échange de 600 dollars. Mais Vincent est un tueur professionnel a cinq contrats à assurer au cours de la même nuit et Max devient son complice involontaire…


Ce film se révèle être un excellent thriller, malgré quelques lenteurs. L’interprétation et la confrontation des deux personnages principaux est excellente. Tom Cruise, dans le rôle atypique d’un méchant, se montre très convaincant. L’action se déroule sur une seule nuit et les images de Los Angeles sont sublimes et vertigineuses. Les dialogues sont riches et quasi philosophiques sur l’inhumanité des gens. Le tueur à gages joue presque le rôle de mentor pour le chauffeur de taxi en lui ouvrant les yeux sur la finitude de sa condition humaine. Un film très noir à voir.

Dimanche 12 septembre 2004
Sans être une suite de l'excellent film "Pitch Black", dont l'ambiance était mystérieuse et suscitait de l'angoisse, ce film reprend le même personnage principal à l'identité trouble : Riddick.

Les chroniques de RiddickRésumé : Une lourde menace pèse sur l'univers. Planète après planète, les féroces Necrommongers étendent leur empire, ne laissant aux populations conquises qu'une alternative : se convertir ou mourir. Parmi les plus avisés des opprimés, il apparaît nécessaire de faire appel au mal afin de combattre le mal. C'est ainsi que le plus improbable sauveur de la galaxie, un mercenaire misanthrope, taciturne et hyper-violent, Riddick, est appelé à la rescousse… (Source : CINEFIL)



L'histoire se révèle complètement farfelue, extrêmement mince et sans aucune surprise. Il y a une surenchère de scènes d'actions, peu intéressantes et assez violentes. Un seul bon point, du point de vue esthétique et graphique, il y a de jolies séquences.
 
A conseiller uniquement aux amateurs de divertissement bourrin.