L’île aux femmes (Anh Thai HO)

Lundi 27 août 2007
Ce roman, paru au Viêt Nam en 1986 durant la période de la "Doi Moi" (politique du "renouveau"), a été écrit pour dénoncer les lois sur la famille, datant de 1959, qui ne reconnaissaient pas les enfants nés hors mariage, leur mère étant rejetée par leur famille et la communauté.

L'île aux femmesRésumé : Une île dans l'archipel de la baie de Ha-Long – huitième merveille du monde contemplée par Catherine Deneuve de son balcon d'Indochine. Mais une île habitéee par la souffrance de femmes isolées dans une ferme d'Etat, loin de tout, loin des hommes, loin de l'amour. Quelques aventures de passage seront sévèrement sanctionnées, et seule la force de l'amitié sauvera du désespoir ceux qui tentent l'impossible rencontre du désir, de l'art et de la beauté. Un roman d'amour dans un cadre époustouflant, qui nous emporte au coeur des espérances et des contrdictions des jeunes Vietnamiens d'aujourd'hui.

En refermant ce livre, le lecteur a perdu l'innocence ; et c'est avec un regard troublé qu'il pensera désormais à la mystérieuse baie de Ha-Long. (Source : l'aube)



L'intrigue est simple et servie par des personnages attachants, qui nous livrent avec leurs émotions, quelques unes des clefs de cette mentalité asiatique qui nous est souvent si étrangère.

En surface, le lecteur pourrait lire une opposition simpliste du désir des hommes d'avoir des relations sexuelles et de celui des femmes d'avoir des enfants…  Ce roman se révèle un témoignage poignant sur les difficultés sociales rencontrées par les femmes dans une société dominée par les hommes et permet d'explorer le fonctionnement du communisme à la vietnamienne.

Note : 3/5