American Psycho (Bret Easton ELLIS)

Samedi 26 août 2006
American Psycho, qui fit scandale lors de sa parution aux Etats-Unis, est aujourd’hui un best-seller mondial.

American PsychoRésumé : “Je suis créatif, je suis jeune, […] extrêmement motivé et extrêmement performant. Autrement dit, je suis foncièrement indispensable à la société.” Avec son sourire carnassier et ses costumes chics, Patrick Bateman correspond au profil type du jeune Yuppie des années Trump. Comme ses associés de la Chemical Bank, il est d’une ambition sans scrupules. Comme ses amis, il rythme ses soirées-cocktails de pauses cocaïne. À la seule différence que Patrick Bateman viole, torture et tue. La nuit, il dévoile sa double personnalité en agressant de simples passants, des clochards, voire un ami. Mais il ne ressent jamais rien. Juste une légère contrariété lorsque ses scénarios ne se déroulent pas exactement comme prévu… (Source : 10/18)

“[Bret Easton Ellis] nous oblige à regarder en face l’intolérable, ce que peu de romanciers ont le courage de faire.” Norman Mailer


C’est le livre choc sur l’Amérique des années Reagan, une société cynique et cruelle à travers le portrait schizophrénique d’une sorte de Dr Jekyll et Mr Hyde moderne.

En faisant le portrait d’un personnage qui est à la fois l’image de la réussite et celle du cauchemar américains, Brett Easton Ellis se lance dans une critique acerbe de la culture occidentale en générale et américaine en particulier.

On découvre ce livre avec une fascination morbide. Le style est franc, froid, direct et sans fioriture, l’auteur décrit la folie d’un homme que beaucoup pourraient croire normal et équilibré mais qui est un implacable tueur. Ellis se montre particulièrement descriptif dans ses scènes de tortures et certains passages sont extrêmement violents et très sanglants.

D’autres passages sont ennuyeux, alourdis par des descriptions sans fin de soirée, de tenues vestimentaires et des noms de marque cités sans arrêt.

Un livre ambigu, dérangeant et terrifiant avec son ambiance franchement bizarre. A ne pas mettre en toutes les mains.

Note : 3,5/5

P.S. : Ce livre a été adapté au cinéma par Mary Harron en 2000, avec Christian Bale dans le rôle de Patrick Bateman.