Vendredi 27 octobre 2006
Lors de sa sortie en 1922, Le blé en herbe provoqua un tollé ! Au point que “Le Matin”, dans lequel ce roman paraissait alors en feuilleton, décida d’en suspendre la publication après le quinzième chapitre, sous la pression de lecteurs scandalisés par “cette attaque à la pureté juvénile”.

Le blé en herbeRésumé : Deux adolescents, amis depuis toujours, s’initient durant leurs vacances à la sensualité et à l’amour. La perte du monde de l’enfance et l’amertume qui en découle sont ici largement évoquées. Quand de l’enfance on passe à l’adolescence, les sentiments changent & les vacances familiales aussi. Phil, 16 ans, a remarqué que sa cousine et amie Vinca, 15 ans, n’est pas la même que l’année précédente. Au cours d’une sortie en mer avec Margot, Phil manque de se noyer et échoue sur une une plage au côté de Margot au regard séducteur. Mais Phil dont le désir naît va se fixer sur une silhouette blanche d’une dame qui demande son chemin. Le lendemain saisit l’opportunité de lui porter un télégramme à la villa de cette dame mystérieuse…


Le blé en herbe parle de la douloureuse initiation à l’amour et à la vie. Des premiers émois amoureux et adolescents.

Même si l’histoire est très simple, elle est touchante dans la description vraie des sentiments de Phil et Vinca.

Une lecture a priori mièvre et désuète, mais ce roman reste intéressant par l’extraordinaire plume de l’auteur, qui telle une orfèvre cisèle ces phrases avec une incroyable minutie poétique.