Lundi 11 janvier 2010
Pedro Páramo est un roman de l’auteur mexicain Juan Rulfo publié en 1955. Il est considéré comme une oeuvre majeure de la littérature sud-américaine. Jorge Luis Borges a déclaré que “Páramo est un des meilleurs roman des littératures de langue hispanique, et même de la littérature“.

Pedro Páramo Quatrième de couverture : Pedro Páramo est l’une des plus grandes oeuvres du XXe siècle, un classique contemporain. Tout comme Kafka et Faulkner, Rulfo a su mettre en scène une histoire fascinante, sans âge et d’une beauté rare : la quête du père qui mène Juan Preciado à Comala et à la rencontre de son destin, un voyage vertigineux raconté par un choeur de personnages insolites qui nous donnent à entendre la voix profonde du Mexique, au-delà des frontières entre la mémoire et l’oubli, le passé et le présent, les morts et les vivants. (Source : Folio)

Aucun de nos romans n’est comparable en beauté, profondeur, émotion et savoir littéraire à Pedro Páramo. Carlos Fuentes

L’oeuvre de Rulfo ne fait que trois cents pages. C’est à peine moins que ce que nous connaissons de Sophocle et, à mon avis, destiné à perdurer. Gabriel García Márquez