Jeudi 5 mars 2009
Capitaine Sky et le monde de demain est un film live entièrement réalisé devant un fond bleu, dénombrant plus de 2 000 effets spéciaux de haute technologie, et dont tous les décors et accessoires ont été incrustés après le tournage.

Capitaine Sky et le monde de demainTitre original : Sky Captain and the World of Tomorrow

Résumé : New York, à la fin des années 1930. Une armée de robots volant s’abat sur la ville, semant la terreur et la mort. Animés d’une irrépressible soif de conquête et de destruction, les mystérieux envahisseurs s’emparent des ressources minérales et énergétiques du globe et font disparaître un à un les plus illustres savants du monde.
L’intrépide reporter du Chronicle, Polly Perkins, identifie rapidement le cerveau de cette monstrueuse agression : c’est l’énigmatique et maléfique Dr. Totenkopf, qui semble bien décidé à annihiler le monde pour le refaire à son image. Pour traquer celui-ci et sauver la planète d’une destruction imminente, Polly sollicite le concours de son ancien amant, l’as des pilotes Joe Sullivan, alias “Capitaine Sky”.
Un périlleux voyage de la dernière chance commence pour les deux aventuriers… (Source : site officiel)

Lundi 14 février 2005 – UGC Lyon-Bastille
Closer est l’adaptation cinématographique d’une pièce de théâtre du dramaturge anglais Patrick Marber. D’abord jouée avec succès sur les scènes londoniennes et deux ans plus tard à Broadway, elle fut récompensée par le New York Critics Award de la meilleure pièce étrangère.

CloserRésumé : Larry, médecin, aime Anna, photographe, qui le trompe avec Dan. Alice, stripteaseuse, aime Dan, écrivain et manipulateur, mais le trompe quand même avec Larry. A un niveau extrême, ces deux couples jouent le jeu pervers de la séduction et du désir. Alternant manipulations et trahisons, ils entament un diabolique chassé-croisé amoureux dont personne ne sortira indemne…


Un vaudeville très cruel, qui ne peut laisser indifférent. Les personnages sont méchamment humains. Ces jeux de masque du désir et de l’amour, du sexe et du coeur, de la trahison et de la jalousie, ne manquent pas de justesse, dans leur amertume et leur cruauté.

La mise en scène est très particulière. Le réalisateur Mike Nichols use d’ellipses qui construisent une ambiance mélancolique. Les dialogues sont parfois assez crus. Mais ils décortiquent avec une précision chirurgicale les méandres des relations amoureuses, avec une telle fidélité qu’on ne peut que s’y reconnaître et en être bouleversé.