Une vie de chien (BÙI Ngọc Tấn)

Comme Kiki, tous les héros de ces nouvelles ont vraiment eu une vie de chien.
La faute aux évenements ? à la guerre ? à pas de chance ? aux circonstances ? à la politique ? à la famille ? à la société ?… À la vie, quoi. Chienne de vie ! 

Sept nouvelles qui mettent en scène des petites gens du quotidien, qu'ils soient un soldat qui déserte ou celui qui rentre enfin chez lui pour retrouver sa jeune femme remariée, un propriétaire de chien, un détenu, des grands-parents chargés de garder les petits, une fille de joie qui exerce ce métier comme un autre…
BUI a passé cinq longues années en prison ; lui-même reconnaît qu'il est devenu écrivain grâce à son incarcération, qui lui a permis de regarder l'humanité – celle qui l'entoure, en prison, et celle qu'il imagine, dehors – avec un regard nouveau, comme détaché de toute pression, et empli d'une étonnante compassion, d'une profonde tendresse. Chaque personnage, chaque scène, chaque mot sont à lire en se dégageant de tout préjugé, pour découvrir une nouvelle compréhension des choses de la vie.
Une vie de chien est un recueil fort, et paradoxalement optimiste, qui nous fait voyager dans un Viet-nam dont on ignore souvent le quotidien.

Biographie de l'auteur
Né en 1934 à Haiphong, Bui a été, à Hanoi, un militant actif de la première résistance, puis journaliste à L'Avant-garde, émanant des jeunes communistes. L'expérience traumatisante des guerres et de la prison l'ont ensuite empêché d'écrire pendant plus de 25 ans. Mais depuis 1990, il s'est remis à l'écriture, et garde dans ses tiroirs nouvelles et romans.