Jeudi 10 août 2006
Magie blanche, tome n°7 de la série "Niklos Koda", constitue la suite et fin du diptyque débuté avec l'album "Magie noire".

Niklos Koda - 07 - Magie blancheRésumé : A Paris, par le seul pouvoir de sa voix, une inconnue a transformé un brave homme en assassin. L'enquête conduit Niklos Koda sur la piste d'un illusionniste dénommé Kandar et aboutit au Caire, dans un festival de magie…

Au Caire, Niklos Koda a été averti par le vieil Ahmad qui l'a initié aux arts mystiques : Kandar n'est pas un simple illusionniste. Depuis longtemps, il se fait assister par Irum, un esprit malfaisant. En faisant de Kandar, la star du festival de magie qu'il a organisé, le prince Fahd compte profiter des pouvoirs d'Irum. La fastueuse réception d'ouverture a rassemblé tout le gotha de la magie, dont l'Anglais Torrens… Pour Torrens, les choses se présentent bien : Mademoielle Zia, la superbe comparse de Kandar, a succombé à son charme. Au cours de leur "nuit d'amour", l'Anglais est cependant épouvanté par un cauchemar…



Magie blanche tient parfaitement les promesses du tome précédent. On replonge immédiatement dans l'intrigue et ses personnages. Les planches, sublimement déssinée par Grenson, sont une véritable invitation à découvrir la ville du Caire. La mise en scène angoissante nous tient en haleine jusqu'au final. Le récit va crescendo pour se terminer comme un duel de western. Le scénario de Dufaux est un des meilleurs qu'il est écrit pour Niklos Koda. Cette histoire est pleine de magie, de vengeance et de rebondissements. Et l'émotion qui ressort de la dernière planche est magnifique. "Magie noire" et Magie blanche forment un diptyque fascinant et passionant. A lire.

Mercredi 22 février 2006
6e tome de la série Niklos Koda, diplomate-espion du gouvernement français chargé de démystifier toutes sortes d'affaires étranges…

Niklos Koda - 06 - Magie noireRésumé : Pour le nouveau dirigeant du réseau de la Sécurité russe AP4 dont elle était l'une des exécutantes les plus efficaces, Valentina Souleva est devenue une femme à abattre. La belle en sait trop et ses attaches sentimentales l'ont rendue peu fiable. Pour préserver sa fille née de ses amours maintenant avérées avec l'espion-diplomate français Niklos Koda, elle est toutefois résolue à défendre chèrement sa peau. De faux papiers vont lui permettre de rompre avec son dangereux passé et de vivre à l'Ouest un avenir tranquille. C'est toutefois compter sans l'acharnement de ses ex-patrons à vouloir l'exterminer… Koda est heureusement là qui, incognito, intervient à temps pour déjouer les pièges mortels qui sont tendus à l'ex-agent russe…



Retour du fantastique dans la série Niklos Koda. Un scénario bien ficelé qui progresse efficacement, mêlant mystère, diplomatie, sorcellerie, paranormal et séduction. Trait précis, clair, minutieux et habile dans le traitement des visages. Cet album se lit assez rapidement tant on est pris par l'action et que l'on veut connaître la fin. Mais il faudra attendre le tome 7 pour découvrir la conclusion de ce nouveau diptyque.

Samedi 18 février 2006
Qui a fait abattre à Prague, le diplomate-espion Niklos Koda ? Ce cinquième tome clôt le diptyque haletant commencé avec l'album précédent.

Niklos Koda - 05 - Hali MirvicRésumé : Niklos Koda est mort, assassiné en pleine rue à Prague. Sa mission y était de coincer Hali Mirvic grâce à la complicité involontaire de la fausse femme d'affaires suédoise Sonia Dobrovna chargée de blanchir l'argent de cet ex-responsable des services secrets soviétiques reconverti dans le trafic d'armes. Koda n'était pas le seul à vouloir saper le réseau financier de Mirvic. La Sécurité russe avait confié la même tâche à Valentina Souleva, arguant du fait que cette implacable agent avait été la maîtresse à la fois du trafiquant et du diplomate-espion. Ni elle ni Mirvic n'ont toutefois commandité le meurtre de Niklos Koda.
De toute évidence, une autre organisation est entrée en jeu, mais pour le compte de qui ? Tandis que Mirvic s'efforce de limiter les dégâts, d'identifier ses nouveaux adversaires et de sauver sa peau, Valentina conclut un étrange marché avec un ami intime de Koda : en échange du code bancaire de Mirvic que ce dernier avait obtenu de Sonia Dobrovna, elle lui révèle l'adresse qu'elle tenait secrète de l'institution où vit depuis huit ans la fille qu'elle a eue de Niklos. L'amour qui unissait les deux espions était-il donc vrai ? La conception de cette enfant ne faisait-elle pas plutôt partie d'un plan machiavélique ourdi par Hali Mirvic au temps où il dirigeait les services secrets de l'URSS et où Valentina œuvrait sous ses ordres ?


L'ambiance fantastique disparaît totalement. Le scénario est riche et tiens la route. Dufaux est vraiment un maître dans l'art de brouiller les pistes. On va de rebondissement en rebondissement ce qui donne au lecteur envie de connaître la suite pour voir ce qui va se passer. Une histoire bien menée qui nous laisse présager un avenir prometteur à cette série qui se bonifie d'album en album.

Jeudi 16 février 2006
Après Paris et Marrakech, le bel espion séducteur nous emmène à Prague pour une nouvelle aventure…

Niklos Koda - 04 - Valses mauditesRésumé : Niklos Koda prolonge en République tchèque, un flirt entamé en Norvège avec Sonia Dobrovna, une ravissante femme d'affaires. Celle-ci ignore toutefois que l'espion-diplomate connaît la véritable nature de ses activités…
Officiellement directrice d'une société d'import-export, Sonia travaille en réalité pour Hali Mirvic, un trafiquant d'armes qui approvisionne les combattants d'une guérilla dont le but est de créer un Etat regroupant les républiques des Balkans. Le rôle de la jeune femme est de blanchir l'argent en le versant sur un compte numéroté à Chypre. Très méfiant, Mirvic change régulièrement le code de ce compte bancaire. Il en communique une partie à Sonia et l'autre, à son homme de confiance Polkow. Tous deux se rencontrent à un moment et un lieu convenus pour composer l'entièreté du numéro de code. Or, voici que Polkow est tué à son arrivée à Prague ! Désormais, seul Mirvic peut livrer à Sonia les chiffres du secret que son adjoint détenait. Ce qui va le forcer à sortir de la clandestinité. C'est en tout cas ce qu'espère Koda dont la mission est de le coincer. Mais, l'objectif des assassins de Polkow est maintenant d'arracher à Sonia, les chiffres du code qui leur manquent. Ils vont dès lors tenter de soudoyer Koda, son nouvel amant, en utilisant les imparables pouvoirs de séduction de son ex-maîtresse, la belle espionne Valentina Souleva……


L'intrigue est cossue et complexe à souhait. Chacun des protagonistes (Koda en tête) avance ses pions lentement, plus ou moins sûrement.
Dufaux a élaboré un bijou de scénario : on finit par confondre un peu tous les noms, mais toute l'intrigue est diablement bien orchestrée. On ne sait plus qui manipule qui.
Le talent d'Olivier Grenson n'est plus à prouver, il restitue brillamment Prague et ses environs avec une précision incroyable. La mise en scène est belle, avec de grands plans sur les décors : les ponts, etc.
Une aventure vraiment palpitante, bourrée de suspense et avec pas mal d'action aussi.

Samedi 28 janvier 2006
Retour de Niklos Koda, l'espion-diplomate le plus charmeur des services secrets français, pour de nouvelles investigations : les puissances surnaturelles déjouées dans les deux premiers volumes de la série laissent ici la place à des promoteurs immobiliers corrompus et prêts à tout pour tirer profit du développement touristique de Marrackech…

Niklos Koda - 03 - Inch AllahRésumé : Dans le désert marocain, on a découvert le corps de Taki Ferouz, l'un des cadres supérieurs de l'Atlas Corporation, la société de travaux publics chargée de l'aménagement de Marrakech. Selon sa soeur Aïcha, Taki a été assassiné : crime passionnel ou prémédité par une organisation terroriste ? C'est ce que doit découvrir Niklos Koda. S'il agit cette fois pour le compte personnel d'Aïcha Ferouz, sa supérieure hiérarchique, celle-ci compte toujours sur les pouvoirs de séduction de Koda pour arracher quelques confidences à l'entourage féminin du défunt Taki…


Ambition, corruption, manipulation, et émotions fortes sont les ingrédients de ce thriller économico-diplomatique au suspense hitchcockien.
Le dessin est précis et agréable et surtout de belles couleurs sont employées pour le désert.
Et le fil rouge de la série progresse régulièrement.