Jeudi 21 février 2008
Jack Barron et l’éternité est un roman de science-fiction de Norman Spinrad publié en 1969. Il est considéré comme un grand classique de la science-fiction.

Jack Barron et l'éternitéTitre original : Bug Jack Barron

Résumé : Jack Barron est une icône de la télévision, un redresseur de torts moderne, le donneur de coups de pied au cul pour cent millions de gogos accros à leur écran tous les mercredis soirs. Pour l’irrésistible présentateur, malgré la corruption, la pauvreté et la ségrégation, c’est le business qui compte avant tout… jusqu’à ce qu’il heurte de front les intérêts du tout-puissant Benedict Howards. Commence alors le feuilleton en direct d’un combat sans merci entre le pouvoir de l’argent et de la politique et celui des médias. Mais la lutte peut-elle être équitable lorsque l’immortalité elle-même fait pencher la balance ? (Source : J’ai Lu)



Lors de sa prépublication dans le magazine anglais New Worlds à la fin des années soixante, ce roman souleva un véritable scandale au Royaume-Uni. Le style de Norman Spinrad est littéralement décapant, aussi bien par les thèmes qu’il aborde que par sa manière de réinventer une écriture au rythme psychédélique, aux rugosités décuplées par l’usage de l’argot et de descriptions érotiques crues.

Ce roman traite de la relation de la télévison et de la politique. Il offre une incroyable vision sur le pouvoir des médias et son influence plus que perceptible sur la politique et la société de notre futur proche (ou présent ?).

Ce roman est une violente critique sociale. Le monde politique y apparaît comme miné par les calculs de pouvoir et la corruption. Le monde des médias télévisés, avec ses contraintes politiques et financières, donne l’impression d’une totale vacuité morale. Et en filigrane, l’ouvrage constitue aussi un réquisitoire sur l’exploitation du tiers monde.

Bourré d’humour noir grâce au personnage fabuleux de Jack Barron, ce classique percutant et toujours moderne est plus que jamais d’actualité.

Note : 5/5