Le Parfum (Patrick SÜSKIND)

Mercredi 7 mars 2007
Le Parfum, histoire d'un meurtrier est le premier roman de l'écrivain allemand Patrick Süskind, qui connut aussitôt un succès mondial. Il a été élu "livre de l'année 1986" par Livres Hebdo.

Le ParfumRésumé : Au XVIIIe siècle vécut en France un homme qui compta parmi les personnages les plus géniaux et les plus horribles de son époque. Il s'appelait Jean-Baptiste Grenouille. Sa naissance, son enfance, furent épouvantables et tout autre que lui n'aurait pas survécu. Mais Grenouille n'avait besoin que d'un minimum de nourriture et de vêtements, et son âme n'avait besoin de rien. Or ce monstre de Grenouille, car il s'agissait bel et bien d'un genre de monstre, avait un don, ou plutôt un nez unique au monde et il entendait bien devenir, même par les moyens les plus atroces, le Dieu tout-puissant de l'univers, car "qui maîtrisait les odeurs, maîtrisait le cœur des hommes".

C'est son histoire, abominable… et drolatique, qui nous est racontée dans Le Parfum, un roman, qui, dès sa parution, eut un succès extraordinaire et est devenu très vite un best-seller mondial. (Source : France Loisirs)

"À vue de nez, un chef-d'œuvre." Bernard Pivot

"Encore un exploit, cette exaltation de l'exhalaison, dont seules sont capables l'écriture et la lecture, à l'exclusion de tout autre art !" Bertrand Poirot-Delpech – Le Monde



Le Parfum est un livre captivant et passionnant. Non seulement au point de vue de l'histoire de la vie de Jean-Baptiste, personnage qui se révèle à la fois terrifiant et touchant, incapable de faire la différence entre le bien et le mal, mais surtout en ce qui concerne le monde des parfums et le métier de parfumeurs.

Les descriptions ne sont pas que visuelles, mais aussi olfactives. On croit même percevoir les odeurs que Jean-Baptiste voit lui-même. Cette approche peu commune apporte un étonnant "plus". Les descriptions physiques ne sont même plus nécessaires, les personnages ne se résument qu'à leurs odeurs. Le paysage se transforme en un grand mélange de parfums et le Paris du XVIIIe siècle prend réellement vie.

Bien que l'intrigue soit simple, l'écriture est très originale et si différente. Nous sommes plongés dans la folie de Grenouille et un maelström d'odeurs. Un roman à lire absolument.

   Note : 5/5

P.S. : Le Parfum a été adapté par le réalisateur allemand Tom Tykwer, avec au générique Dustin Hoffman, Ben Whishaw, Alan Rickman et l'actrice française Sara Forestier.