Samedi 26 mai 2007
Meurs un autre jour est le vingtième épisode officiel de la saga mettant en vedette James Bond, héros issu de l'imagination de Ian Fleming. Pierce Brosnan incarne l'agent secret 007 pour la quatrième fois.

Meurs un autre jourRésumé : Une opération secrète, menée en Corée du Nord par James Bond et deux de ses hommes, est compromise par un traître non identifié. S'ensuit une course-poursuite en hovercraft au cours de laquelle le colonel nord-coréen Moon trouve la mort et son lieutenant, Zao, est grièvement blessé. James Bond est quant à lui capturé et jeté dans une prison militaire.
Après quelques mois de détention, ce dernier est libéré à l'occasion d'un échange de prisonniers organisé par Falco, le directeur de la National Security Agency. Démis de ses fonctions, l'ancien agent secret est décidé à retrouver Zao et à démasquer le traître qui a entraîné sa chute. Sa quête, riche en rebondissements, l'amènera à faire la rencontre de la belle et mystérieuse Jinx et de Gustav Graves, un mégalomaniaque propriétaire d'un somptueux palais de glace islandais et d'une arme d'une puissance insoupçonnée. (Source : AlloCiné.fr)



Ce film altèrne les séquences d'action plus étonnantes les unes que les autres, bénéficiant d'extraordinaires effets spéciaux et des scènes plus traditionelles, où de sculpturales jeunes femmes sont toujours dangereuses.

Cet épisode est plus rapide, plus drôle, plus rythmé, le meilleur agent de sa Majesté a pris un coup de jeune grâce notamment à une réalisation et un montage parfaits. 

Le traditionnel flegme british parfaitement incarné par Pierce Brosnan et la désormais indispensable surenchère de spectaculaire sont habilement mélangés.

Un bon opus de la saga Bond !

P.S. : C'est la chanteuse américaine Madonna qui a composé le thème musical des ces nouvelles aventures de l'agent 007, avec une chanson logiquement baptisée "Die another day". Madonna effectue par ailleurs une petite apparition dans le film en incarnant un professeur d'escrime.

Dimanche 3 décembre 2006
Cinquième incarnation du célèbre agent 007, après Sean Connery, George Lazenby, Roger Moore et Timothy Dalton, Pierce Brosnan avait déjà été contacté pour tenir le rôle après avoir tourné “Le quatrième protocole”. Mais, retenu par la série “Les enquêtes de Remington Steele”, il avait dû décliner l’offre.

GoldenEyeRésumé : Dans les derniers jours de la guerre froide, James Bond et son collègue et ami Alec Trevelyan s’introduisent dans l’usine soviétique de gaz neurotoxique Arkangel, afin de la détruire. Les deux hommes sont découverts et, au cours d’une violente bagarre, Trevelyan est fait prisonnier et exécuté sous les yeux de Bond par le général soviétique Ourumov. Bond s’enfuit de façon spectaculaire. Il restera obsédé par son échec à sauver son ami.
Neuf ans plus tard, alors que l’Union soviétique est devenue une constellation de nations indépendantes, James Bond rencontre Xenia Onatopp, une superbe créature qui joue au chat et à la souris avec lui. La partie se révèle pleine de charme mais aussi pleine de dangers.
Les suspicions de 007 concernant les sinistres motifs de Xenia sont confirmées quand elle dirige l’incroyable détournement de l’hélicoptère ultra-sophistiqué, Tigre…


Après une longue absence de six années, James Bond revient à l’écran sous les traits de Pierce Brosnan, avec charme et humour. Le scénario est vraiment bien imaginé pour faire entrer James Bond dans cette période d’après guerre froide, où existe une nouvelle donne mondiale. On ne s’ennuie pas une seconde devant la mise en scène très rythmée de Martin Campbell. Le personnage de Sean Bean est très réussi en méchant complexe et assoiffé de vengeance. Mais certaines scènes d’action sont risibles. La cascade du début en avion est parfaitement ridicule. Et les personnages des James Bond Girls sont stéréotypées à outrance. Un bon film à grand spectacle, mais pas le meilleur épisode de la série Bond. Dommage.

Lundi 20 novembre 2006
Demain ne meurt jamais est le dix-huitième épisode des aventures de James Bond au cinéma. Après "Goldeneye", c'est la deuxième fois que Pierce Brosnan endosse le rôle du plus célèbre des agents secrets britanniques.

Demain ne meurt jamaisRésumé : L'agent 007, alias James Bond, a pour mission de localiser l'épave du "Devonshire", une frégage de la Royal Navy, perdue dans les eaux territoriales chinoises. Il doit également retrouver le coupable de l'attentat, un certain Henry Gupta, ancien gauchiste activement recherché par le FBI et, enfin, remonter jusqu'au cerveau de l'opération, Elliot Carver, propriétaire du quotidien "Tomorrow" et patron du plus grand empire médiatique de tous les temps…


Un épisode moderne des aventures de Bond, des Bond girls modernes, des méchants modernes. Ce film est bien mis en scène, le scénario est réaliste, les scènes d'actions sont riches et originales (mais pas toujours crédibles). Jonathan Pryce est parfait dans son rôle de mégalomane. Michelle Yeoh apporte une touche "exotique". Pierce Brosnan est à l'aise dans ce rôle. Un bon opus de la saga Bond.