Samedi 14 juillet 2007
Ravage est un roman de science-fiction écrit en 1943 par l'écrivain français René Barjavel. Il est considéré comme un grand classique de la science-fiction.

RavageRésumé : De l'autre côté de la Seine une coulée de quintessence enflammée atteint, dans les sous-sols de la caserne de Chaillot, ancien Trocadéro, le dépôt de munitions et le laboratoire de recherches des poudres. Une formidable explosion entrouvre la colline. Des pans de murs, des colonnes, des rochers, des tonnes de débris montent au-dessus du fleuve, retombent sur la foule agenouillée qui râle son adoration et sa peur, fendent les crânes, arrachent les membres, brisent les os. Un énorme bloc de terre et de ciment aplatit d'un seul coup la moitié des fidèles de la paroisse du Gros-Caillou. En haut de la Tour, un jet de flammes arrache l'ostensoir des mains du prêtre épouvanté. (Source : Folio)
 



Barjavel propose un terrifant récit de ce que pourrait être la fin du monde. Avec une imagination fascinante et captivante, il raconte l'effondrement de la société dans un monde soudain privé d'énergie. Dans cet univers post-apocalyptique où règne la loi du plus fort, les hommes sont alors en proie à leurs instincts les plus primaires.

L'histoire est vraiment cauchemardesque, le propos percutant. Comment renaître après une chute si vertigineuse ? Faut-il recommencer les mêmes erreurs en croyant mieux faire, ou tout rejeter en bloc pour préserver la vie ? Véritable parcours initiatique, le voyage des personnages pour retrouver l'Eden perdu se révélera encore plus terrible que la catastrophe elle-même.

Plus qu'un simple roman de science-fiction, Ravage est une dystopie révélant le pessimisme de l'auteur vis-à-vis du progrès scientifique. Il soulève en même temps les problèmes de notre société et ses dépendances. Il dénonce les travers et les dangers des "progrès" de la société. Sa vision apocalyptique de l'avenir de notre société donne à réfléchir.

Le dénouement laisse sans voix. Un livre puissant et plein d'idées, qui nous interroge sur notre vie quotidienne.

Note : 4/5