Maximum conviction

Maximum conviction

Maximum Conviction est un film réalisé par Keoni Waxman et qui est sorti en 2012.

Résumé : Deux anciens agents des services secrets sont chargés de surveiller l’entrée de deux mystérieuses détenues dans une vieille prison. Peu après leur arrivée, des mercenaires prennent la prison d’assaut. Alors qu’ils découvrent l’identité des deux détenues, les deux hommes réalisent l’ampleur de ce dans quoi ils se sont embarqués… (Source : AlloCiné)

Jeudi 14 janvier 2010
Nouveau DTV (Direct-To-Video) de l’acteur Steven Seagal.

The KeeperRésumé : Après avoir presque été tué par son ancien partenaire, un flic de Los Angeles s’enfuit au Mexique pour y travailler comme garde du corps de la fille d’un riche homme d’affaires. Quand des mafieux la kidnappent, il les traque…

Mardi 6 juin 2006
Dernier film de Steven Seagal directement sorti en vidéo. Son tournage s'est principalement déroulé à Bucarest en Roumanie.

Shadow ManRésumé : Un ex-agent de la CIA doit déjouer un vaste réseau d'espionnage international pour sauver la vie de sa fille et empêcher qu'un virus mortel ne tombe entre des mains ennemies. Quand des agents corrompus de la CIA commettent l'erreur de se servir de l'ex-agent de renseignements Jack Foster pour sortir clandestinement un virus mortel hors des États-Unis, ils ne se doutent pas à quel point la fureur de cet homme les frappera de plein fouet !


Le moins mauvais des films de Steven Seagal depuis fort longtemps. Évidemment, ce film n'atteint pas le niveau de Piège en haute mer, mais il possède les qualités d'un bon film d'action.

Jeudi 2 février 2006
Dernier film de Steven Seagal sorti directement en vidéo.

Ultime vengeance (Out for a kill)Résumé : Effectuant des fouilles à l'est de la Chine, le brillant archéologue Robert Burns, découvre un trafic de drogue orchestré par les Tongs, la plus puissante triade du pays. Convaincues qu'il est impliqué dans cette sombre affaire, les autorités chinoises le jettent en prison mais, sous la pression de la DEA, le relâche afin que Burns les mettent sur la piste des Tong. Désormais utilisé comme appât, Burns va devoir affronter une vague de violence sans précédent…


Steven est gros, son jeu d'acteur est monolithique. Il faut dire qu'il a su s'entourer d'une bande de bras cassés à la fois à la réalisation mais aussi et surtout au scénario. Primo, Seagal n'est absolument pas crédible en archéologue mondialement reconnu. Secundo, le scénario est manichéen à souhait (les méchants sont très méchants, la femme de Seagal meure comme dans tous ses films). Tertio, c'est le film parfait pour ne pas réfléchir et se débrancher complètement.
Un film pour une soirée où on est un peu fatigué d'une dure journée de boulot.