Les hommes qui n’aimaient pas les femmes (Stieg LARSSON)

Vendredi 16 mai 2008
Millénium est une trilogie de romans policiers de l’écrivain suédois Stieg Larsson parue en Suède en 2005.
Elle se compose de trois romans : Les hommes qui n’aimaient pas les femmes, (Millenium 1) ; La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette, (Millenium 2) ; La Reine dans le palais des courants d’air, (Millenium 3). Cette trilogie a rencontré un grand succès en Suède avec plus de 2 millions de lecteurs et une adaptation télévisée prévue mais également en France où la version française du premier tome est parue en juin 2006 et celle du troisième tome en septembre 2007 (plus de 600 000 exemplaires avaient été vendus à début 2008).

Les hommes qui n'aimaient pas les femmesTitre original (en suédois) : Män som hatar kvinnor

Résumé : Ancien rédacteur de Millenium, revue d’investigations sociales et économiques, Mikael Blomkvist est contacté par un gros industriel pour relancer une enquête abandonnée depuis quarante ans. Dans le huis clos d’une île, la petite nièce de Henrik Vanger a disparu, probablement assassinée, et quelqu’un se fait un malin plaisir de le lui rappeler à chacun de ses anniversaires.
Secondé par Lisbeth Salander, jeune femme rebelle et perturbée, placée sous contrôle social mais fouineuse hors pair, Mikael Blomkvist, cassé par un procès en diffamation qu’il vient de perdre, se plonge sans espoir dans les documents cent fois examinés, jusqu’au jour où une intuition lui fait reprendre un dossier.
Régulièrement bousculés par de nouvelles informations, suivant les méandres des haines familiales et des scandales financiers, lancés bientôt dans le monde des tueurs psychopathes, le journaliste tenace et l’écorchée vive vont résoudre l’affaire des fleurs séchées et découvrir ce qu’il faudrait peut-être taire.

A la fin de ce volume, le lecteur se doute qu’il rencontrera à nouveau les personnages et la revue Millenium. Des fils ont été noués, des portes ouvertes. Impatient, haletant, on retrouvera Mikael et sa hargne sous une allure débonnaire, et Lisbeth avec les zones d’ombre qui l’entourent, dans :
Millenium 2 – La fille qui rêvait d’un bidon d’essence et d’une allumette ;
Millenium 3 – La Reine dans le palais des courants d’air.

Stieg Larsson, né en 1954, journaliste auquel on doit des essais sur l’économie et des reportages de guerre en Afrique, était le rédacteur en chef d’Expo, revue suédoise observatoire des manifestations ordinaires du fascisme. Il est décédé brutalement, en 2004, d’une crise cardiaque, juste après avoir remis à son éditeur les trois tomes de la trilogie Millénium. (Source : Actes Sud)